S. Gennaro. Voce dal 'Dictionnaire d'Histoire et Géographie Ecclesiastiques'

Categoria principale: Agiografia e Letteratura Cristiana Antica
Pubblicato Mercoledì, 01 Giugno 2016 17:46
Scritto da Gennaro Luongo
Visite: 4063

Janvier (Saint), éveque et martyr sous Dioclétien (?), patron de Naples. Dans le calendrier romain universel de 1969 sa fete (le 19 septembre) a été réduite à une simple memoria ad libitum, mais à Naples elle demeure una solennité.

Les tèmoignages historiques et archéologiques. – Le plus ancient témoignage sur S. Janvier se trouve dans le De obitu Paulini d’Uranius (ca 432), qui raconte l’apparition des fratres Janvier et Martin de Tours à Paulin de Nole trois jours avant la mort de ce dernier (22 juin 431). Le bref commentaire d’Uranius trace de Janvier une fiche prosographique: <<Ianuarius, episcopus simul et martyr. Neapolitanae urbis illustract ecclesiam>> (P.L., LIII, 861).

L’anecdote rapportée par Uranius comme l’autre relative à l’apparition miraculeuse du défunt Paulin à l’éveque de Naples Jean sur son lit de mort (+ 2 avr.432), racontée dans le meme opuscule, devient plus claire à la lumière d’autres témoignages historiques er archéologiques. Les Gesta episcoporum Neapolitonorum, rédigé durant le haut Moyen Age, attribuent exactement à Jaen I la translation du corps du martyr à Naples. Cette tradition trouve une confirmation dans les catacombes de S. Janvier à Naples, qui, précisément depuisl’epoque d’un processus de monumentalisation qui se poursuivit durant tout le haut Moyen Age.

Les fouilles des années 1971-73 ont peu-etre permis d’identifier la chambre sèpulcrale de dévotion, elle a continué à occuper dans la nécropole una place centrale meme après que les précieuses reliques eurent été transférées, probablement au début du VI s., dans la majestueuse basilique à ciel ouvert située à quelques mètres de distance.